Claude Nougaro : visite à Toulouse sur les pas du chanteur

Claude Nougaro : visite à Toulouse sur les pas du chanteur

REPORTAGE – L’office de tourisme de Toulouse propose un circuit autour des grands lieux qui ont marqué la vie de Claude Nougaro.

Claude Nougaro est mort le 4 mars 2004, il y a 10 ans. A sa mémoire, l’office de tourisme de Toulouse, sa ville, propose des visites guidées en musique sur les pas de son enfant chéri.

L’hymne Toulouse est un bon prétexte pour découvrir « la ville rose ».

http://www.rtl.fr/actualites/info/musique/article/claude-nougaro-visite-a-toulouse-sur-les-pas-du-chanteur-7770127599

La guide, Céline Laurière, mène des groupes sur les pas de Claude Nougaro. Une ballade organisée par l’office de tourisme, mais initiée par les parents et les amis du chanteur quelques semaines après son décès. Ce fut le premier hommage d’une ville à son poète.

On part de sa maison natale, Boulevard d’Arcole. On aperçoit le quartier des Minimes et le Canal du Midi. On traverse ensuite le quartier bohème Arnaud Bernard. Et Céline raconte des anecdotes qui sont autant d’explications de texte.

« A quatre ans il était en tournée avec ses parents, il a rencontré dans ce cadre le maire de Lille, le maire de Lille a demandé plusieurs fois son prénom, et à ce moment-là il lui dit ‘mais t’es con ou quoi je m’appelle Claude !’, donc il a traité le maire de Lille de con », rapporte-t-elle.
L’appartement avec vue sur la Garonne

On admire la Basilique Saint-Sernin, là où fut baptisé son fils et lu son éloge funèbre. On arrête bien sûr ses pas au Capitole, où le père admiré de Claude, Pierre Nougaro, chantait en baryton français exceptionnel. Puis on file vers la Garonne, qui a reçu ses cendres.

Quai de Tounis, il y a l’appartement singulier. « Ce qui lui a beaucoup plu, c’est cette vue sur la Garonne. Dans l’appartement il y a des éléments qui lui plaisaient beaucoup : la brique, le bois…la vue sur la prairie », explique la guide.

Le fleuve, des saules pleureurs, la prairie…Nougaro disait que sa baie vitrée était comme un tableau impressionniste.

C’est le moment de quitter notre guide. « A chaque visite il y a toujours des moments assez forts. Que ce soit parce que les gens parlent de leurs souvenirs ou parlent de leur amour pour sa musique, ou alors parce qu’il y a quelqu’un qui chante et on a un moment de grâce simplement en écoutant sa musique et ses paroles… », glisse-t-elle.

Lire la suite de "Claude Nougaro : visite à Toulouse sur les pas du chanteur"